Mal de dos, lumbago, sciatique, lombalgie

By Frédérique Schricke, 30 mars 2019

Mal de dos, lumbago, sciatique, lombalgie, lombo-sciatique. Ce sont des mots qui reviennent souvent mais que signifient-ils vraiment ?

mal de dos, lumbago, sciatique, lombalgie

Mal de dos, lumbago, sciatique, lombalgie:

  • La lombalgie est une douleur qui peut être chronique ou aiguë localisée au niveau de la région lombaire ( contraction des mots :algie : douleur et lomb. du mot lombaire)
  • Le lumbago est une douleur aiguë ressentie dans la région lombaire qui peut être due à une geste anodin effectué dans une mauvaise posture comme un faux mouvement. Au contraire de ce geste anodin, il peut également apparaître suite à un port de charge lourde. Il peut également apparaître suite à des mouvements répétés sans connaissances des gestes d’hygiène postura. Un exemple: les TMS : troubles musculo-squelettique au travail.
  • La sciatique désigne une douleur le long du trajet de la racine nerveuse qui correspond au Nerf Sciatique ( au même titre que la cruralgie qui elle correspond au trajet du Nerf Fémoral). La douleur débute dans la fesse en général et descend postérieurement jusqu’au pied.
  • La lombo-sciatique est en fait une sciatique qui elle débute dans la région lombaire au niveau de L5S1.

Très bien, mais que faire avec ces informations  ? En quoi l’ostéopathe ou l’ostéopathie peuvent-ils vous aider ?

Au cours de votre séance d’ostéopathie, nous ferons ensemble un bilan global de votre état de santé. Cela aura pour objectif de comprendre pourquoi la douleur est arrivée. En effet, votre corps est capable de multiples compensations avant que le lumbago ou la lombalgie chronique ne s’installe. Pour faire simple, une douleur au niveau lombaire haut peut être liée à

  • un spasme musculaire (psoas par exemple)
  • un dérangement ostéoarticulaire maintenu par les petits muscles posturaux
  • un trouble gynécologique ( en lien avec l’attache lombaire du ligament ovarien)
  • un défaut de posture qui amène une sur-solliciation de l’étage au cours de mouvements répétés….etc..

Ainsi au cours du traitement, je tenterai de définir quelles sont les causes de votre lombalgie. Puis je tenterai de traiter par des manipulations crâniennes, viscérales, articulaires et fasciales. Parfois il sera nécessaire d’aller plus loin avec pour accompagner votre séance une prise en charge de la posture. Ceci pourra se faire en lien avec d’autres praticiens (podo, kiné etc…). Cela pourra également se faire par des conseils nutritionnels, des conseils d’étirements ou de renforcements spécifiques voire un mix de tout cela.

Bouger et pratique la natation ??

Depuis quelques années il est enfin conseillé au patient de continuer à bouger ( en respectant la douleur bien sûr) voire ensuite de se mettre à la natation (horaires de la piscine de Cambrai ). Mais attention !!!

Bien sûr le fait d’être dans l’eau diminuera la pression sur vos articulations mais si votre gestuelle est mauvaise l’effet peut être plus délétère que bénéfique !!!! Et enfin une étude médicale le dit :

Il « n’y a donc pas plus d’arguments pour proposer la natation au lombalgique chronique que d’arguments pour le lui interdire ». « Une mauvaise technique peut créer des contraintes néfastes pour le rachis cervical ou lombaire. Il ne nous semble pas raisonnable de proposer cette activité à des patients qui n’ont pas les bases nécessaires à une bonne pratique de la natation. »

Cet article parlant de « mal de dos, lumbago, sciatique, lombalgie » est terminé mais  si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez consulter le lien https://un-medecin-vous-informe.blogspot.com/search/label/lombalgies, ou contactez moi à fschricky@gmail.com.

Frédérique Schricke,

Ostéopathe à Cambrai